Bulletins du CRAHN


Approche archéométrique de la métallurgie par réduction directe en pays de Bray (2004)

COLLIOU Christophe, DILLMANN Philippe

Depuis l'époque protohistorique jusqu'au XVe siècle, les différentes civilisations ayant occupées le sol normand ont pratiqué sur les minerais la même méthode d’élaboration du fer. Cette technique, nommée procédé direct, permet, en partant du minerai, d’obtenir en une seule étape un métal forgeable. Cette opération est effectuée dans un four fonctionnant au charbon de bois. Une première année de recherche a permis d'établir pour le Pays de Bray un inventaire des sites à caractère métallurgique ou en relation avec cette activité. Il ressort de ce catalogue que le Bray présente une aire d’étude intéressante et rare. En effet, la sidérurgie par la technique du haut-fourneau ou procédé indirect, dont les débuts dans la région datent de la fin du XVe siècle, n’a duré que quelques décennies. La pollution des sites antérieurs par ces déchets de production est donc minime. De surcroît, le Bray n’a jamais connu de réelle industrialisation. On peut admettre que les traces d’activités métallurgiques les plus récentes datent essentiellement des XVI-XVIIe siècles et que de nombreux emplacements sont encore de véritables clichés de la situation médiévale. On ne retrouve pas forcément cette netteté archéologique dans les autres secteurs à caractère métallurgique recensés en Normandie.



pdf icon Approche archéométrique de la métallurgie par réduction directe en pays de Bray - CRAHN 2004.pdf


Retour aux publications