Bulletins du CRAHN


Inventaire et observations sur les églises romanes précoces de Haute-Normandie (Xe-XIe siècles) (2007)

WASYLYSZYN Nicolas

L’architecture romane précoce de Haute-Normandie a depuis longtemps retenu l’attention de nombreux historiens de l’art et archéologues qui ont défini les critères remarquables de ces édifices (Baylé, 1997). Récemment, les travaux de Jacques Le Maho et Jim Morgenstein (2001) sur l’église de Saint-Pierre de Jumièges ont permis d’avancer sur ce sujet en reculant la date d’édification de ce monument du XIe au IXe siècle. Ces recherches sur l’architecture et l’art préroman sont menées également en Bourgogne, en Champagne et dans les Pays de Loire sous la direction de Christian Sapin. En 1997, un pré-inventaire des édifices dédiés à Saint-Martin, réalisé dans le cadre  du XVIe centenaire de ce saint, avait mis en valeur le caractère précoce de plusieurs églises par rapport aux canons de l’architecture  de la seconde moitié du XIe siècle (Wasylyszyn 2003). Sur les bases de ce premier travail, un inventaire plus large a été réalisé sur les églises présentant des archaïsmes architecturaux en Haute-Normandie. Après la visite de plusieurs centaines de lieux de culte, ce corpus regroupe actuellement quarante deux églises, identifiées comme romanes précoces, dans l’attente de datation par C14. L’objet de cet article est de présenter un résumé de ces travaux d’inventaire et des problématiques qui s’en dégagent.



pdf icon Bull. CRAHN 12 - 2007 Eglises romanes précoces.pdf


Retour aux publications