Actualités

28 mars 2015

« La cathédrale de Rouen, des origines au XIe siècle : état actuel des recherches ».


La sortie en 2013 du premier volume de la publication des fouilles de la cathédrale de Rouen, consacré à l’étude du monnayage antique par Jérémie Chameroy, a marqué la fin de la première phase de traitement des résultats de sept années de fouilles (1985-1993). Cette étude numismatique a permis de préciser la chronologie du groupe épiscopal paléochrétien en situant autour du milieu du IVe siècle la fondation de la basilique nord et autour des années 390 la construction de la basilique sud, ce qui tendrait à confirmer l’identification de cette dernière à la basilica fondée en 395/396 par l’évêque de Rouen Victrice, qui en fait mention à plusieurs reprises dans son homélie De laude Sanctorum. Ces analyses ont également conduit à l’identification du premier baptistère, installé dans un ancien bâtiment thermal converti en annexe de la basilique. Avec ses deux basiliques précisément datées et ce baptistère du milieu du IVe siècle, le plus ancien actuellement connu en Gaule, le groupe épiscopal de  Rouen  apparaît désormais comme un site de référence majeur en matière d’archéologie paléochrétienne. 


Posté Le 23 mars 2015