Actualités

31 octobre 2015

L'archéologie appliquée à la fouille des sépultures de la Grande Guerre


Conférence, par Frédéric ADAM, Archéo-anthropologue, INRAP Metz, Académie de Lorraine des Sciences

Hôtel des Sociétés savantes, Rouen, 190 rue Beauvoisine, salle Gadeau de Kerville (1er étage), 15 heures

La fouille en 1991 de la sépulture contenant les restes d’Alain-Fournier et de ses 20 compagnons d’armes, est aujourd’hui considérée comme la naissance officielle de l’archéologie de la Grande Guerre. La méthode de fouille et les techniques mises en œuvre permirent en outre de déterminer les circonstances exactes du décès de ces hommes et de reconsidérer les documents historiques relatifs aux combats de cet automne 1914. Les résultats de cette opération expérimentale ont depuis lors amené les historiens, les archéologues et les anthropologues à collaborer à l’étude de la Première Guerre mondiale, chacun apportant ses compétences et les connaissances propres à sa discipline. Ainsi, de nombreux corps de combattants disparus sur les champs de batailles du nord et de l’est de la France ont-ils pu être exhumés et étudiés au gré des découvertes réalisées sur les chantiers d’archéologie préventive. La conférence se proposera de faire découvrir ce nouveau champ d’investigation archéologique et ses apports à la connaissance de la Grande Guerre.


Posté Le 30 sept. 2015