Actualités

17 juin 2017

Le manoir du Catel


Le Manoir du Catel à Ecretteville-lès-Baons (76), près d’Yvetot, est une maison-forte bâtie au XIIIe siècle et relevant de l’autorité temporelle de l’abbaye de Fécamp. Entre 2013 et 2015, le site a fait l’objet d’une campagne de fouilles archéologiques programmées. Le projet scientifique établi en partenariat avec le Service régional de l’archéologie et la Conservation régionale des Monuments historiques de Haute-Normandie a été développé en anticipation d’une éventuelle réouverture des fossés de la fortification. Il devait permettre de récolter des données concrètes sur les structures périphériques de cette maison-forte et sur lesquelles pourraient s’adosser les futurs choix en termes de conservation, valorisation et de gestion hydraulique. Menées dans le cadre de l’association nationale CHAM avec le concours de l’Association de Sauvegarde et d’Animation du Manoir du Catel ainsi que du propriétaire du site, M. Frédéric Toussaint, les recherches archéologiques ont permis de lever le voile sur un pan disparu de ce monument médiéval normand.

 L’exploration de l’ancien réseau fossoyé a conduit à la mise au jour d’éléments disparus tels que le pont dormant du manoir ou encore les bases de deux de ses tours de flanquement. Un dépotoir domestique a livré une collection céramique importante, révélatrice du vaisselier en usage dans cette petite fortification rurale à la charnière des XIIIe et XIVe siècles.

Les fouilles archéologiques ont permis de mieux comprendre l’évolution du Manoir du Catel et de son environnement au fil des siècles, de mettre en évidence les choix de ses bâtisseurs, les problèmes rencontrés et les solutions anciennes qui y ont été apportées en lien avec la mise en eau de ses fossés. Les décisions des hommes médiévaux dévoilées par les fouilles guident aujourd’hui les choix de conservation, formant un remarquable trait d’union entre le Moyen Âge et les problématiques actuelles de gestion du territoire.

 Thomas Guérin, archéologue responsable de la fouille, et Elisabeth Lecler, céramologue, présenteront les enjeux et les résultats de ces trois années de recherche le 17 juin 2017, Hôtel des Sociétés Savantes à Rouen.

 

Vue générale du manoir du Catel



Pont dormant

Tour sud-est en 2014




Tour sud-est en 2015




Collection céramique retrouvée lors des fouilles


Posté Le 20 déc. 2016