Actualités

31 aout 2019

Les œufs de dinosaures


La commune de Rennes-le-Château (Aude) a été rendue célèbre grâce à l’Abbé Saunière (1852-1917) à qui on a attribué la découverte d’un supposé fabuleux trésor.

En 1984, s’y déroula une opération originale : l’étude d’un lieu de ponte de dinosaures grâce à la coopération des Musées d’histoire naturelle du Havre et de Marseille et la collaboration paléontologues-archéologues.

Le décapage « façon préhistoire » en a fourni une vision extraordinaire : il a été possible d’observer le site, tel que l’ont vu, végétation en moins, mamans et bébés dinosaures il y a près de 70 millions d’années. Des files d’œufs, enfouies par des crues successives, des œufs éclos que les poussins dinosaures ont brisés en soulevant la partie centrale du dessus ont ainsi été répertoriés, moulés et prélevés : le côté spectaculaire de l’événement n’a d’égal que l’apport scientifique apporté par cette fouille.

Le conférencier, docteur en Préhistoire, archéologue honoraire du Muséum du Havre, administrateur de l’Association de paléontologie de Villers-sur-Mer, présentera les travaux menés avec son équipe de fouilles formée sur les chantiers qu’il a dirigés en Normandie.

 

Jean-Pierre Watté, docteur en Préhistoire de l’Université de Paris 1 -Panthéon-Sorbonne, est archéologue honoraire du Muséum du Havre. Rattaché à l’UMR 6566 de l’Université de Rennes, il est aussi, entre autres, vice-président de la Commission Départementale des Antiquités et du Patrimoine de Seine-Maritime, Secrétaire du Centre de Recherches Archéologiques de Normandie et Administrateur de l’APVSM.

Posté Le 20 mai 2019