Actualités

29 Février 2020

Développement et évolution du château à motte en Normandie Orientale


Développement et évolution du château à motte en Normandie
orientale (XI e -XII e siècles)
(Thomas Guérin)

Dans le cadre de recherches sur les fortifications castrales d’agglomérations,
lecas du château à motte en Normandie orientale est ici abordé sous un angle
comparatif. Le recours à des relevés topographiques et cartographiques
permet d’esquisser un panorama morphologique et chronotypologique qui met
en évidence le développement et l’évolution du château à motte en Normandie
orientale, mais aussi le rôle clef des agglomérations dans cette diffusion.
Depuis les châteaux « à grands tertres », modèles précurseurs, jusqu’au
château à motte « classique », émergeant lors de la Conquête de l’Angleterre
par Guillaume, les études de terrain associées à des données historiques
autorisent l’élaboration d’une chronotypologie dont les jalons ouvrent des
perspectives intéressantes en termes de datations. Le château à motte
« classique », type castral assez stable, s’impose comme un stéréotype dont la
diffusion s’étend rapidement au point d’entraîner la modification de vieux
châteaux en vue de leur adaptation à ce modèle de référence. Parallèlement, il
entraîne l’apparition de nouveaux châteaux, à la morphologie plus encline à
l’adaptation ou à la déformation. Pratiquement abandonné à la toute fin du XII e
siècle, le château à motte connaît parfois des évolutions massives qui
compliquent sa lecture.
Posté Le 15 févr. 2020